Médiation


La médiation est une forme alternative de règlement des litiges. Elle permet de résoudre des conflits en dehors du tribunal.

Pourquoi choisir une médiation

Lorsqu’un conflit dérape, la solution la plus évidente est de le porter devant le tribunal. Il s’ensuit alors une procédure souvent longue et onéreuse, dont l’issue est parfois très incertaine. La médiation est donc considérée comme une véritable alternative pour résoudre un litige. Les parties y prennent part sur une base volontaire et recherchent ensemble avec le médiateur agréé une solution consensuelle à leur problème.


Avantages de la médiation

La médiation est plus rapide qu’une procédure devant un tribunal, et est donc également beaucoup plus économique. Les parties n’ont à payer que les honoraires du médiateur, qu’elles se partagent. Enfin, comme les parties recherchent activement une solution gagnant-gagnant, la médiation est aussi beaucoup plus durable.


Comment se déroule la médiation

Les parties et le médiateur se rencontrent lors d’un premier entretien, au cours duquel le médiateur explique en quoi consiste la médiation et comment se déroule le processus. À l’issue de cet entretien, toutes les parties signent un protocole de médiation. Ensuite, chacune des parties a le temps et la possibilité d’exposer sa vision et sa position par rapport au conflit. Le médiateur recherche avec les parties une solution viable. Lorsque les deux parties sont favorables à la solution proposée, les chances de parvenir à un accord durable sont plus élevées. Le médiateur couche l’accord sur papier, et celui-ci peut ensuite être homologué par le tribunal.


Médiateur agréé

La profession de médiateur est reconnue légalement. La loi exige que le médiateur agréé suive toujours une formation spécifique, qui garantit la qualité de son travail. Un médiateur agréé est, à l’instar des avocats, soumis à un code de déontologie qui lui impose de travailler dans un cadre de stricte confidentialité et d’indépendance. Le médiateur veille à apaiser la situation et à créer un climat propice à la confiance et aux solutions. Il revient au médiateur de rapprocher les points de vue des deux parties sans jamais favoriser l’une d’elles. Son rôle est donc très différent de celui d’un juge, qui doit prononcer un verdict sur la base de qualifications purement juridiques. Le médiateur doit trouver la voie qui mènera à la solution la plus durable pour les deux parties.


Des questions ?


Complétez le formulaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.